Frequently Asked Question
2 / Argentique ou numérique ?

Mon choix reste pour l’instant, orienté vers l’argentique tant qu’il sera encore possible de trouver des films Fujichrome Velvia et tant que les laboratoires continueront de les travailler. J’aime le rendu des matières, ces contrastes, cette saturation et le résultat au tirage. J’ai utilisé une boîtier numérique en complément de l’argentique il y a très peu de temps dans l’Arctique en hiver avec des lumières difficiles, très rouges et sur les mêmes photos faîtes avec les deux boîtiers j’ai gardé une préférence pour mes boîtiers argentiques. Mais je reconnais volontiers que le numérique ouvre de nouvelles portes très intéressantes dans un certain nombre de domaines. Mon attachement pour l’argentique réside aussi beaucoup pour sa rusticité face aux éléments. Je ne peux pas toujours recharger les accus ou bien sauvegarder les fichiers car c’est du poids en plus et une fragilité supplémentaire ; les cendres volcaniques sont redoutables pour un boîtier numérique lors des changements d’objectifs pendant une éruption,….Mais je viendrai un jour vers ce type de matériel…